FANDOM


Sakata Gintoki (坂田 銀時 Sakata Gintoki) est le fondateur et leader des Yorozuya . Il aime les parfait au chocolat, le lait à la fraise et se curer le nez. Il est le principal protagoniste masculin de Gintama.

Apparence Modifier

Gintoki a des cheveux ondulés bleu argenté (il est parfois appelé "Ginpatsu" qui signifie "cheveux argentés") et a des yeux de poisson mort comme le dit Hijikata. Il porte une chemise et un pantalon noirs avec des bordures rouges ainsi qu'une yukata blanche avec des motifs bleus clairs porté négligemment sur l'épaule gauche. Il porte également des bottes noires et une ceinture dans laquelle il coince presque toujours son boken (katana en bois) sur lequel est gravé "lac Touya".

Tout au long de la série, il est vu portant des déguisements divers et a été montré dans des styles différents pour les gags.

Personnalité Modifier

Gintoki a un côté incroyablement drôle. Sa façon de parler vulgaire, ses insinuations scatologiques et la capacité de faire certaines choses dans des lieux non stratégiques semble également suggérer cela.

Le passé de Gintoki continue d'influencer qui il est et comment il agit. Il est très respectueux envers son défunt professeur Yoshida Shouyou. La mort de son maître est probablement l'une des principales raisons pour lesquelles il a rejoint la guerre Joui. C'est ce respect pour son maître qui a provoqué sa colère face à Jiraia, lorsque ce dernier se qualifie de "maître" pour Tsukuyo après l'avoir enlevée, blessée et torturée.

Son incapacité à protéger un grand nombre de ses amis dans la guerre du Joui le hante encore, et par conséquent, il est très protecteur envers ses amis actuels. Quand il rencontre pour la première fois Kawakami Bansai, il lui dit que la seule raison pour laquelle il a combattu dans la guerre du Joui était de protéger ses amis, et non pour son pays ou parce qu'il est un samouraï.

Il semble souvent agir comme un lâche, prêt à abandonner ses amis si sa vie est en danger, mais il n'agit de la sorte que lorsqu'aucun d'eux n'a sa vie en danger (cela ne se produit que dans les histoires les plus cocasses). Il est prêt à risquer sa vie pour tout ceux qui comptent pour lui, et fait preuve d'une vraie empathie envers eux. Gintoki a montré un côté protecteur, au point de poignarder à mort les membres du Naraku, les terroristes et les Amantos quand il a essayé de les attaquer. Il a extrêmement peur des fantômes, mais est très sensible à leur présence et de nombreuses fois va essayer de nier leur existence.

Il a beaucoup de traits de personnalité enfantins, malgré son âge, se faisant appeler un enfant dans le corps d'un homme. Un des traits significatif est son amour des sucreries, au point de devoir surveiller son diabète. Il est souvent vu en train de manger ou de boire quelque chose de sucré, le lait fraise étant sa boisson favorite. Il a également, comme Hijikata, très peur d'aller chez le dentiste, quelque chose dont il a honte en raison de son âge.

Gintoki est très paresseux. Il est accro au magazine Jump et ne peut pas s'empêcher de le lire malgré son âge. Il apparaît régulièrement faire une sieste sur une banquette avec le magazine sur le visage, ou en train de le lire. Il est aussi un joueur invétéré. Il passe le plus clair de son temps libre à jouer au Pachinko et perdre le peu d'argent qu'il gagne. Il est donc toujours en retard sur son loyer et s'enfuit souvent quand Otose, sa logeuse, vient réclamer le loyer. Il tente d'économiser quand il le peut. Même si il est paresseux quand il n'a rien à faire, Gintoki peut se montrer très travailleur et investi quand on demande ​​ses services.

Gintoki semble détester ses cheveux bouclés. Il dit qu'il n'a aucun succès avec les filles à cause d'eux. Bien que plusieurs personnages féminins ont montré un intérêt pour Gintoki, comme Shimura Tae, Sarutobi Ayame, Tsukuyo et à certaines occasions Yagyuu Kyuubei, aucune ne parvient à lui montrer son affection autrement qu'en le frappant, à l'exception d'Ayame qui joue les harceleuses. Il a un énorme béguin pour la présentatrice de la météo, Ketsuno Ana. Il ne manque jamais une de ses prévisions et a déclaré qu'il voulait l'épouser. Il pourrait être possible qu'il montre beaucoup d'intérêt pour toutes les femmes qui ont un joli corps et qui ne possèdent pas une personnalité coléreuse ou harceleur. Cela a été prouvé quand il a vu une femme avec des jumelles, il était super excité jusqu'à ce qu'il sache que c'était Tsukuyo et a perdu tout intérêt pour elle.

En dépit de son apparence et comportement initial, Gintoki a une grande fierté pour l'ancien code bushido. Il prend sur lui de sauver ou venger non seulement ses camarades et amis, mais aussi des gens qu'il connaît à peine.

Selon Tama, Gintoki est un sadique qui partage la même personnalité que Okita Sougo.

Histoire Modifier

Enfant, Gintoki est recueilli par Yoshida Shouyou sur un champ de bataille. Shouyou, après avoir entendu dire qu'un démon mange les entrailles des cadavres, découvre qu'il ne s'agit que d'un enfant errant en quête des restes de nourriture trouvés sur les corps. A leur rencontre, Gintoki pointe un sabre sur Shouyou. Impressionné, il lui répond qu'un sabre brandi dans le seul but de se protéger et de faire peur aux autres ne vaut rien. Il tend alors son sabre à Gintoki et lui propose de lui apprendre le maniement du sabre. Gintoki décide de le suivre.

Sous la tutelle de Yoshida Shouyou, il rejoint le Temple-Ecole de ce dernier et apprend à manier le sabre aux côtés de Takasugi Shinsuke etKatsura Kotarou. 

Lors de l'évenement de Kansei, le Tendoshu arrête Yoshida Shouyo sous les ordres de Tokugawa Sada Sada, le Shogun. L'école finit en flammes et Gintoki, les poings liés, assiste impuissant à l'arrestation de son maître. Gintoki, Takasugi et Katsura deviennent les derniers guerriers du Joui et les seuls élèves survivants de Shouyou sensei.

Pendant la guerre du Joui, Gintoki, Takasugi et Katsura prennent leur sabre au côté de Sakamoto Tatsuma, avec lequel ils sont devenus amis, et rejoignent la guerre. Gintoki gagne le surnom de Shiroyasha, qui signifie "Démon blanc", car il est entièrement vêtu de blanc. Beaucoup le craignèrent autant les Amantos ainsi que ses compagnons en raison de ses extraordinaires compétences au sabre et de son aspect démoniaque. Il semble exister un cinquième membre du Joui mais son identité n'est pas claire et tous ne se rappellent pas qu'il ait existé.

Après la guerre, Gintoki se livre aux forces de l'ordre afin de protéger ses compagnons du Joui. Il est emprisonné et torturé avant d'être finalement libéré par le 16ème Ikeda Yaemon (le bourreau officiel du Bakufu), qui le laisse s'échapper.

C'est ensuite qu'il rencontre Otose dans le cimetière où son mari, Terada Tatsugorou, a été enterré. Alors que Otose dépose des dangos en guise d'offrande sur la tombe de son défunt mari, Gintoki, affamé, lui demande s'il peut les manger. Otose lui répond de demander à son mari, puisque les dangos sont à lui. Quand Gintoki se jette sur la nourriture, elle lui demande ce que son mari lui a répondu, il lui répond que les morts ne parlent pas, avant d'ajouter qu'il a fait une promesse à sens unique, sans lui en dire davantage. Il promet en fait à Tatsugorou de protéger Otose jusqu'à sa mort.

Des années plus tard, il crée l'agence Yorozuya avec trois autres personnes, les prédécesseurs de l'actuel Yorozuya -Shinpachi, Kagura et Sadaharu.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard